04 janvier 2007

Se mettre à son compte en 2007 : Quel est votre projet ?


C’est dit, vous êtes un créateur dans l’âme. Mais impossible de créer n’importe quoi : vous ne réussissez qu’on connaissant le terrain. D’autant que les embûches seront désormais nombreuses sur l’apprentissage de la mise à son compte.

Trouver la bonne idée, au bon moment, correspondant à un marché réel, exploité ou non,est sans doute l’étape la plus difficile. Ensuite seulement on passera aux formalités- qui elles aussi, présentent un certain nombres de règles à respecter pour pouvoir avancer.

Vous avez sans doute, dès aujourd’hui, envie de lancer « masociété.com ». C’est bien, mais vous mettez la charrue avant les bœufs. Avant tout cela, vous devez vous assurer que votre projet est viable.

On ne fait que ce qu’on connaît, cet adage relève certes, du sens commun : c’est normal, tout ce qui touche à la création d’entreprise devrait se faire à base de bon sens et avec réflexion.

A cet effet, deux situations s’offre à vous :

1- Vous ne connaissez pas le secteur dans lequel vous avez une idée d’activité ? C’est fâcheux, La première étape sera de vous y former

- En collectant le maximum d’informations sur le sujet.
- En vous formant.
- Ou en vous approchant d’un partenaire dont les connaissances du secteur compenseront les vôtres.
Ne vous lancez qu’en connaissance de cause, et formez-vous au maximum sur tous les sujets qui présentent des lacunes.

2- Vous connaissez le secteur sur lequel vous vous lancez : vraiment ?

Connaître le secteur, dans l’esprit d’un créateur, consiste fréquemment à avoir été salarié dans la branche. C’est important au niveau technique, certes, c’est insuffisant pour se mettre à son compte. Vous n’irez pas loin, si technicien vous ne connaissez rien au commercial- si commercial vous ignorez la gestion, et ainsi de suite….

Mais on peut penser qu’à ce stade, vous avez déjà entamé une ou plusieurs formations même s’il s’agit d’une autoformation.
Reste à savoir : se mettre à son compte en 2007 est maintenant à la portée de tous


0 Commentaires: