28 février 2012

Changer de job : Quelques pièges à éviter

Changer de job en ce moment ? Vous en êtes sérieux, vraiment ?

La plupart des cadres attendent que le marché de l’emploi soit dynamique pour mettre le nez dehors, mais ils ne se rendent pas compte que c’est à cette période que la concurrence est la plus féroce. C’est paradoxal mais vrai : il n’est pas si facile que ça de se repositionner lorsque le marché est en bonne santé.

Changer de job quand l’économie tourne au ralenti peut même être salvateur pour une carrière. Quand on voit aujourd’hui la vitesse à laquelle les états-major se succèdent dans les entreprises, on peut se demander s’il n’est pas plus dangereux de rester au chaud.

Vous voulez donc changer le cap vers un nouveau job ?

Menez d’abord une réflexion sur les « offres de services ». la bonne question à se poser, ce n’est pas : est-ce que le bon moment ?; mais plutôt : suis-je prêt à le faire ?
Peu de gens sont réellement capables d’y répondre. Pour le savoir, il faut prendre de s’interroger, faire un « arrêt sur image » afin de déterminer ses points forts, ses valeurs. On mènera ce bilan soit de façon intuitive soit plus méthodiquement, avec l’aide d’un consultant.
Sur ce socle, on pourra alors bâtir un ou plusieurs projets de carrière.

Le vrai risque, c’est de sous estimer l’importance de son futur environnement de travail. C’est une grande erreur. Si on change de secteur, il faut à tout prix conserver le même périmètre de responsabilité.


0 Commentaires: