Cliquez "j'aime' pour Rejoindre notre Communauté Facebook :

09 décembre 2012

Comment tranformer votre faiblesse en force indestructible ?

C'était le premier séminaire que nous organisions. En 73, je commençais ma carrière d'animateur de séminaires avec mes 2 nouveaux associés. Nous avions travaillé pendant des semaines pour mettre au point ce nouveau séminaire: Le PAC (Personal Achievement Course). Nous avions invité dans les locaux d'un copain assureur des gens importants, qui pouvaient nous commander ce séminaire pour leur entreprise, et des professionnels de la formation. Le séminaire s'est bien passé.

À la fin, je me suis approché de l'ex-mari d'une amie, un pro du recrutement de cadres dirigeants et de la formation.
Une star. Il y a une expression anglaise que j'aime bien: "fishing for compliments".
J'avais envie qu'il me complimente. "Alors?" lui demandais-je. "Alors quoi?", me répondit-il. "Qu'as-tu pensé de ce séminaire?" "Il y a plein de bons trucs, mais il manque l'essentiel".


Bing, un coup de poing à l'estomac. L'ESSENTIEL? Alors que cela faisait déjà 5 ans que j'animais des séminaires et que je croyais bien connaître ce métier? Je ravale ma déception et je demande "Intéressant! Et de quoi s'agit-il?" "Tu vois, ton truc est trop intellectuel.

Les gens sont bougés par les émotions, pas par la logique. Tu es un bon animateur, mais tu ne mets pas tes tripes sur le table". Et il joint le geste à la parole en faisant semblant de poser son estomac sur la table. "Mes tripes? Que veux-tu dire par là?"
"C'est une question d'implication personnelle.

Si tu ne dis pas ce que tu ressens, si tu ne partages pas des choses intimes avec tes participants, si tu ne fais pas preuve d'un courage sans faille, il te manque l'élément essentiel du leadership". Moi j'avais toujours cru que si on s'exposait, on s'affaiblissait!

Mais il y a une différence entre sortir ses tripes et pleurnicher... Êtes-vous capable de "sortir vos tripes"? Lorsque vous faites cela, c'est comme un reality show: les téléspectateurs sont collés à leur écran. Ils s'identifient à vous. Il se créé un lien fort entre vous et eux. Même chose sur Internet. Bien amicalement,

Ce texte est écrit par le défunt Christian Godefroy


0 Commentaires: